GIMUN 2017

GIMUN 2017

Après une longue période de préparation et d’attente, c’est avec impatience que je me suis rendu à la conférence annuelle GIMUN ! Elle a eu lieu à Genève du 25 au 31 mars 2017. C’est une ville de diplomatie multilatérale avec beaucoup d’organisations internationales.

J’ai participé à cette grande conférence pendant une semaine. GIMUN est une abréviation de Geneva International Model United Nations. C’est une organisation non-gouvernementale basée à Genève, qui dispose d’un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies. GIMUN est non seulement une organisation non-gouvernementale mais également une association d’étudiants qui nous donne l’opportunité de partager nos idées à travers ce genre d’événement. Etant membre de l’Association Mosaïque, j’ai donc eu la chance de pouvoir y assister.

« Model United Nations » est un concept où les participants font une simulation des comités des Nations Unies, comme le Conseil de Sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil des droits de l’homme etc.
Lors de ces simulations, les participants discutent et débattent d’un conflit et essaient d’y trouver des solutions. On apprend donc les différents points de vue de chaque pays représenté.

GIMUN est également l’occasion de rencontrer des étudiants (presque 200) qui arrivent du monde entier pour cette grande conférence annuelle. La couleur est lancée dès le premier jour par la cérémonie d’ouverture avec des fonctionnaires aux Nations Unies et un petit concert de musique classique. On y découvre tout de suite le côté prestigieux de cette rencontre.

C’était la première fois que je participais à un si grand événement et ce fut une merveilleuse expérience. Le programme était bilingue, nous avions donc la possibilité de nous exprimer en anglais et en français. Nous avions également des interprètes qui traduisaient nos propos lors des sessions.

Les sessions se sont déroulées dans une ambiance sérieuse et chaque pays a été très bien représenté. Aussi, des invitées ont participé à nos travaux. C’était vraiment stimulant et leur apport était très enrichissant.
Je faisais partie du Conseil de Sécurité et nous avons fait une simulation de crise en dehors de nos sujets respectifs. Nous avons donc fait un comité de crise et nous avons pu voir comment les relations se déroulent dans une telle situation. Nous ne sommes malheureusement pas arrivés à une solution à la fin de la semaine en raison du droit de véto d’un des pays permanents.

Pour résumer brièvement, l’ambiance est unique ! C’était une semaine inoubliable et une grande expérience pour moi. Nous avions des journées de travail intense mais les événements dans la soirée étaient géniaux et reposants.

 

Yavuz Selim Goksan