Journées NORD-SUD 2012

Les journées Nord-Sud 2012 se sont déclinées en trois événements du 5 au 8 novembre 2012.

La projection de film « Les Martyrs du Golfe d’Aden »

Cette projection a marqué le début de ce cycle d’événements. Il a permis une interrogation sur les conditions de parcours d’un migrant. De nombreuses personnes sont forcées pour des raisons socio-économiques et politiques de quitter leur pays pour une vie meilleure. C’est le cas des immigrants éthiopiens qui souhaitent s’expatrier au Yémen, de l’autre côté du Golfe d’Aden. Certains y arrivent, d’autres pas, cependant les conditions dans lesquelles se déroulent ces traversées restent inhumaines. Tous ces aspects sont traités par le journaliste et réalisateur Daniel Grand Clément, qui a partagé cette expérience avec ces immigrés, en les accompagnant a bord de ces embarcations de fortune.

Conférence « Le parcours d’un(e) migrant(e) »

Cette conférence a mis la lumière sur le parcours d’un(e) migrant(e) abordé sous des angles et perspectives différents par trois intervenants respectifs :

  • Mme Ilka Steiner collaboratrice scientifique à l’université de Genève et Neuchâtel,
  • Gwénaëlle Fontaine connue pour son ouvrage « Etats migrants et populations locales : quel consensus ? »
  • Miryam Schwab, assistante sociale à la fraternité du CSP.

Mme Ilka Steiner a premièrement abordé un point de vue académique et théorique : le phénomène migratoire en Suisse : des chiffres, une brève histoire des migrations en Suisse, la migration hautement qualifiée et les migrations provenant du sud.

Gwénaëlle Fontaine s’est quant à elle intéressée au système mondial de gestion de la migration internationale et aux accords bilatéraux concernant la régulation des migrations. Ces thèmes ont été évoqués dans le cadre de la parution de son livre : « Etats migrants et populations locales : quel consensus ? »

Quant à Miryam Schwab, son intervention a visé à expliqué les actions du CSP dans l’accueil des migrants sur le territoire suisse.

Débat « Droit de vote des étrangers ? »

La plupart des jeunesses politiques suisses (PS, PLR, UDC, Les Verts, Verts Libéraux, PDC, PBD) ont participé à une discussion animée autour du thème du droit de vote des étrangers en Suisse. Le débat a soulevé plusieurs remarques et questions pertinentes comme le rapport entre la volonté de participation et les réalités politiques. Le public a participé activement en intervenant durant la discussion.