Comment s’engager à l’ONU? (15/11/2016)

 15036557_1249404881789427_7420081753264560890_n

 

Le 15 novembre 2016 s’est déroulé la conférence sur le thème « Comment s’engager à l’ONU ? » L’Association Mosaïque a eu le plaisir d’accueillir Madame Vittoria Groh, assistante en gestion des talents et communication au CINFO (Centre de conseil et de formation de la coopération internationale) et Madame Cécile Molinier, ancien haut-fonctionnaire à l’ONU.

 

Dans une salle du Géopolis remplie d’étudiants, Madame Groh a tout d’abord donné des conseils et des informations pour s’engager à l’ONU. En effet, le CINFO dispose d’une longue tradition de collaboration avec les organisations internationales et procède également au recrutement pour certaines d’entre elles.

Afin d’avoir une idée générale de ce que représente une carrière à l’ONU, Madame Groh nous a présenté les différents secteurs de l’ONU :

  • L’aide humanitaire (« Comment sauver des vies ? »)
  • Le développement et la coopération (« Comment améliorer les conditions de vie ? »)
  • La coopération économique et le développement
  • La promotion de la paix et de la sécurité

L’ONU a été fondé en 1945 et elle compte 5 organes principaux :

  • L’Assemblée générale
  • Le Conseil de sécurité
  • Le Conseil économique et social
  • Le Secrétariat
  • La Cour de justice internationale

Il y a plusieurs types de poste dans le système onusien:

  • Les stagiaires
  • Les consultants
  • Les volontaires
  • Les membres du staff permanant (Professional positions/ General Service positions)

 

Participer à des missions permet de se distinguer par la suite lors des entretiens très compétitifs pour entrer dans un poste fixe au sein de l’ONU. Madame Groh a également relevé les qualifications nécessaires à la participation à des programmes et à l’engagement à l’ONU, notamment être détenteur d’un diplôme de master, avoir eu une expérience professionnelle concrète de deux ou trois ans ainsi que d’être au moins bilingue dans les langues officielles de l’ONU, qui sont l’anglais, le français, l’espagnol, l’arabe, le chinois et le russe.

 

Cécile Molinier, ancienne Directrice du Bureau du Programme des Nations Unies pour le développement à Genève à la retraite, nous a ensuite expliqué son parcours et comment elle a accédé à son poste en 2007. Madame Molinier a commencé par devenir traductrice pour l’ONU dans le secteur du PNUD avant de s’orienter vers un poste plus décisionnaire. Lors de son intervention, notre interlocutrice en a profité pour nous expliquer les qualités essentielles et nécessaires pour s’engager à l’ONU, telles que l’habilité à maitriser plusieurs langues, dont l’anglais, et de plus en plus l’arabe dans le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), mais aussi la volonté de s’impliquer au maximum puisque travailler à l’ONU signifie adopter un certain mode de vie, étant donné que cela implique de vivre sur le terrain et de beaucoup voyager.

 

Nos deux conférencières ont finalement répondu aux nombreuses questions des étudiants présents et la soirée s’est terminée autour d’un apéro offert par Mosaïque!

Nous avons eu un grand plaisir à renouveler cette collaboration avec le CINFO et Madame Molinier.

Madame Groh et Madame Molinier ont aussi eu la gentillesse de nous laisser leur PowerPoint, vous pouvez y accéder ici :

Présentation Madame Groh

Présentation Madame Molinier

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet du CINFO  et de UN Careers

 

img_1000
De gauche à droite : Christof Cardinaux, Maria-Olympia Daroussos, Oscar Doval, Cécile Molinier, Vittoria Groh, Oranne Corelli et Théo Berthet