Objectifs et motivations

La section de cinéma de l’Unil n’avait pas encore vu naître d’association d’étudiants en son sein. Plusieurs raisons pouvaient expliquer ce vide: la petite taille de ladite section, son relatif jeune âge, l’existence de l’association des étudiants en Lettres, qui défend déjà en partie les intérêts des étudiants de la section, ou encore, le fait que pour beaucoup d’entre eux, le cinéma ne constitue après tout qu’une branche parmi d’autres et que le sentiment d’appartenance à la section qui en découle demeure faible.

Cependant, avec la création du master de spécialisation et la mise en place du « Réseau-Cinéma CH », la situation était appelée à évoluer: la fréquentation des enseignements proposés par la section devrait augmenter, tout comme le nombre d’heures passées là par certains étudiants.

Afin de ne pas rester dans une attitude passive vis-à-vis de ces changements et de profiter au mieux de toutes les opportunités offertes et à venir, il s’avérait souhaitable qu’un groupe représentatif d’étudiants de la section se constitue et fasse entendre son point de vue sur des sujets les concernant de près.

S’en tenir seulement à cette fonction « politique » serait toutefois bien réducteur, tant les possibles activités d’une telle association semblent nombreuses, qu’il s’agisse d’animation, de soutien sur le campus aux pratiques en lien avec le cinéma ou encore d’aide à l’insertion professionnelle.

Sans prétendre à l’exhaustivité, la liste ci-dessous détaille certains de nos principaux objectifs… notre boîte à mails recueillera avec joie toutes vos idées visant à l’augmenter ou à la compléter! N’hésitez pas non plus à nous rejoindre pour contribuer au développement des points déjà mentionnés.

Une seule adresse: filmons@unil.ch

 

  1. Assurer une participation pro-active des étudiants aux discussions concernant les programmes de la section et du « Réseau-Cinéma CH », dans la mesure où ils y sont autorisés, ainsi qu’une prise de position durant les assemblées de section.
  2. Créer des synergies au niveau des étudiants avec la section de cinéma de l’Ecal, afin de faire fructifier, déjà à Lausanne, les liens entre théories et pratiques, sur lesquels toute la conception du nouveau master est basée. Une association commune regroupant tous les étudiants en cinéma de la ville, et garantissant une bonne visibilité serait à moyen terme un excellent objectif.
  3. Favoriser l’intégration et faciliter l’arrivée des étudiants de première année ou fraîchement débarqués dans la section, ainsi que celle des étudiants en échange, en particulier les Zurichois du « Réseau-Cinéma CH ».
  4. Proposer un aperçu des professions liées au cinéma en Suisse et favoriser la création de liens entre étudiants et professionnels à travers l’invitation à la section de conférenciers venus discuter de leur métier (des producteurs aux exploitants, en passant par les fonctionnaires de Berne, les critiques de cinéma, les réalisateurs, ou les chercheurs, les possibilités ne manquent pas).
  5. Organiser des événements ludiques et/ou récréatifs de nature originale afin de renforcer les liens au sein de la section, tant entre les étudiants qu’entre le corps enseignant et les étudiants.
  6. Consolider au sein de la section la promotion des organismes alternatifs de diffusion de films à Lausanne. Promouvoir et soutenir le ciné-club de l’Unil, et assurer la coordination des différents événements liés au cinéma et organisés sur le campus, afin d’éviter les chevauchements de projections.
  7. Construire une base de données regroupant les travaux écrits rédigés par les étudiants durant les séminaires et validés par les professeurs.
  8. Garder un contact avec les anciens diplômés (alumni), voire même organiser un parrainage des diplômants afin de favoriser leur insertion professionnelle.
  9. Participer en tant qu’étudiants à la promotion de la section et de ses enseignements, que ce soit à l’Unil, dans les gymnases, ou ailleurs afin d’accroître sa visibilité, et ainsi la valorisation des diplômes décernés.
  10. Favoriser les pratiques liées au cinéma au sein de la section en tant que complément aux cours dispensés, sous toutes les formes possibles et dans la mesure des moyens financiers disponibles, et mettre sur pied des cours de formation le cas échéant, en utilisant notre ancrage sur le campus pour faciliter l’octroi de subventions, de locaux ou de matériel.
  11. Répertorier et transmettre aux étudiants toutes les informations possibles sur les opportunités d’approcher les pratiques cinématographiques en Suisse et au-delà, et favoriser les prises de contacts à travers des petites annonces, un forum, etc… Ce point est sans doute déjà traité par d’autres associations à Lausanne, mais un pôle étudiant lié à l’université apporterait sûrement un plus.